2 décembre 2022
  • Home
  • Hi-Tech
  • Produits agricoles – Le Sénégal se dote de plateformes de digitalisation des procédures

Produits agricoles – Le Sénégal se dote de plateformes de digitalisation des procédures

By on 15 juin 2022 0 44 Views

Le Ministère de l’Agriculture et de l’Equipement Rural, en partenariat avec l’Alliance Mondiale pour la Facilitation des Echanges a procédé avant hier, lundi 13 juin au lancement des plateformes digitales pour l’importation et l’exportation des produits agricoles. Ces deux plateformes ont été réalisées en vue de réduire les coûts et les délais des opérations d’importation et d’exportation des entreprises agricoles.

Le Sénégal se dote de deux plateformes d’importation et d’exportation des produits agricoles. Il s’agit de la plateforme de digitalisation du permis d’importation des produits agricoles et de digitalisation du certificat phytosanitaire. Elles ont été réalisées en vue de réduire les coûts et les délais des opérations d’importation et d’exportation des entreprises agricoles, dans l’objectif d’améliorer la compétitivité de ces entreprises et d’assurer une meilleure intégration du Sénégal dans les chaines de valeurs internationales. « Cette plateforme digitale facilite l’exportation et l’importation des produits végétaux, réduit les coûts et les délais d’importation et d’exportation, contribue à la lutte contre la fraude et l’utilisation de documents falsifiés, améliore la compétitivité à l’export des produits végétaux sénégalais, annule les demande d’authentification de documents phytosanitaires et augmente considérablement les délais de mise à libre de marchandises périssables chez certains de nos partenaires commerciaux», fait savoir le Ministre de l’Agriculture et de l’équipement rural Moussa Baldé.
Selon lui, la dématérialisation marquera un tournant décisif dans les services offerts aux usagers en termes d’efficacité et d’efficience. « L’utilisation de ces plateformes permet de réaliser les démarches administratives liées á l’importation et l’exportation des produits agro-industriels de manière électronique et remplace ainsi les anciennes procédures manuelles », relève-t-il.
Par ailleurs, il a souligné que le commerce international des produits agricoles et autres denrées alimentaires regorge d’exigences sanitaires et phytosanitaires assez contraignantes. « D’après la FAO, les phyto-ravageurs sont responsables de la perte de près de 40% des cultures vivrières mondiales et des pertes commerciales de produits agricoles dépassant 220 milliards de dollars par an. A l’échelle de notre pays, les exportations de produits arachidiers et horticoles ont atteint une valeur commerciale de presque 220 milliards FCFA, pour la campagne export 2020- 2021, malgré le contexte sanitaire», soutient le Ministre.
Selon la Direction de la protection des végétaux (Dpv) qui héberge la plateforme digitale, plus de 200 certificats phytosanitaires ont été échangés via cette nouvelle plateforme avec l’Union Européenne pour des produits de la contre-saison horticole.

Partager sur :
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.